matériel pour carnettiste

Mon petit matériel pour randonner léger

Pour randonner léger, il faut optimiser son matériel. Je pars avec des feuilles A4 pliées en 2 et rassemblées en feuillet de 4 ou 5 feuilles selon l’épaisseur de mon papier. Ou bien des feuilles pliées en accordéon.
Je prévois 1 double page par jour,  pas plus car je pars avec des randonneurs, donc pas vraiment de temps pour dessiner.
Je choisis avec soin mon papier fait main type Khadi papers, car j’aime le côté naturel du grain et les bords frangés, ou bien du papier Lana
Je réalise la couverture une fois rentrée.

L’avantage de ce système est un carnet léger et  facile à scanner au retour.
Je prévois un carton format A5 comme support, une assiette en carton comme palette, un choix de couleurs aquarelles en godets adaptés aux paysages,  le tout mis dans une petite boîte en plastique. 12 à 16 couleurs sont suffisantes.
Un chiffon, 3 pinceaux à réservoir de tailles différentes, deux stylos plumes japonais  Tachikawa que j’affectionne en 0,1 et 0,5, un stylo Bic noir, et 1 feutres Pigma Micron.
Parfois je ne prends que des feutres Pigma Micron car en altitude, les stylos plumes fuient !!
Un petit carnet pour le texte,  un autre carnet petit format pour « prendre des notes dessinées » en 3/4 minutes.  Deux  pochettes types sac de congélation pour les trésors récoltés.
Le tout rangé dans une pochette plastique bien étanche.
Mon appareil photo, (si besoin), sera mis dans une boîte alimentaire étanche.

Voilà mon petit matériel spécial randonnée.
En mer c’est idem, mais parfois j’ai un carnet tout fait.

Et pour les escapades d’un week-end, j’affectionne particulièrement l’album Urban Sketch book de Sennelier, papier multi-techniques 340 g/m².Carnet noir 10 x 15 cm. Feuilles en accordéon.

Ou bien je le réalise moi même.

matériel pour carnettiste

mes carnets fabrication maisonmes carnets de croquis fait-maison